Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Concours / Faites de la science / 2014

Faites de la science

Organisé par les CDUS (UFR de sciences), pour les élèves de collège et de lycée.

 

Présentation

La CDUS (Conférence des doyens et directeurs des UFR scientifiques des universités françaises) organise le concours national “Faites de la science”. Au total, 33 Universités et 300 établissements scolaires ont participé à ce concours depuis sa création en 2005.

Environ 2000 collégiens et lycéens encadrés par 200 enseignants participent chaque année aux différentes phases locales. En 2013, 25 universités sont participantes.

Au niveau local, ce concours a été initié en 2002 par la Faculté des sciences d'Orsay de l'Université Paris-Sud 11.

 

Objectifs

Les objectifs de ce concours sont multiples :

  • participer à la mission de diffusion de la Culture Scientifique Technologique et Industrielle (CSTI) des Universités ;
  • développer l’esprit de curiosité et de découverte chez les adolescents, dans l'esprit de l'opération "La main à la pâte" ;
  • initier et sensibiliser ces jeunes au niveau des collèges et des lycées à la démarche scientifique, et ainsi s’attaquer au fond au problème de la désaffection des jeunes pour les études scientifiques ;
  • renforcer les liens entre les Universités et les établissements scolaires.

 

Le concours sélectionne et récompense les meilleurs projets d’expériences scientifiques ou techniques proposés par des établissements d’enseignement secondaire, publics ou privés sous contrat, dans le cadre de leurs activités scolaires ou para-scolaires.

 

Calendrier

Le concours se déroule en trois phases : deux locales au niveau des universités participantes, et une au niveau national.

Première phase

  • Entre le 1er octobre et le 20 décembre 2013, envoi des candidatures par les établissements scolaires à leurs universités de rattachement.
  • ​Début janvier 2014, sélection des dossiers et attribution d’une bourse de 300 euros aux projets retenus par le jury local constitué principalement d’universitaires.
  • Fin mars 2014, date limite de remise des rapports aux universités organisatrices. 

Deuxième phase

Le 16 avril 2014, forum local à l'IUT A de l'Université de Lille 1. Au plus cinq élèves-ambassadeurs seront chargés de défendre oralement leurs projets auprès des membres du jury sous forme de mini-soutenances sur les stands. Les meilleurs projets seront récompensés par des prix. Le projet ayant obtenu le premier prix de chaque concours local pourra participer à la sélection nationale.

Résultats de la sélection académique :
  • Cupcakes et chimie Lycée Jean Perrin / Lambersart
    Les réactions chimiques font partie de notre quotidien. Par exemple, avant que nous ne dégustions des cupcakes, il a fallu que la pâte gonfle au four, que la crème soit élaborée…. Nous allons tenter de comprendre ce qui arrive aux ingrédients utilisés.
     
  • De l'électrostatique aux accélérateurs de particules Lycée de Flandres / Hazebrouck - Prix Magiphy
    Les élèves ont mis en évidence l’évolution historique des idées sur les phénomènes d’électrisation en essayant de reproduire les expériences qui ont permis de comprendre ces phénomènes. Ils ont ensuite essayé de produire une maquette qui explique comment il est possible de communiquer de l’énergie à une bille en polystyrène chargéepour enfin comprendre le principe de fonctionnement des accélérateurs linéaires de particules.
     
  • La lagune de Pasteur Lycée Louis Pasteur / Lille - Prix Innovation
    Les élèves se proposent de réaliser un dispositif de lagunage vertical. Le but est de faire disparaître certains types de polluants touchant les eaux superficielles par des filtres naturels comme les plantes. De plus, ils cherchent à intégrer ce type de filtration à un bâtiment construit dans l'esprit d'une ferme verticale ou dans le cadre d'un assainissement non collectif (SPANC).
     
  • Mathémorphoses d'une rumeur : configurations persistantes et évanescentes Collège Verlaine / Lille
    Le cyber-harcèlement peut prendre la forme de propagations de rumeurs. Comment lutter contre ce phénomène, en proposant des modélisations de propagation et en étudiant de manière plus théorique un outil : les automatescellulaires ?
     
  • Les algues dans l'agroalimentaire Collège Anne Franck / Roubaix
    La première étape de ce projet sera la recherche des différents types de gélatines connues (animales ou végétales) et les comparer entre eux. L'étape suivante sera axée sur l'étude de différents types d'algues (rendement, production, rentabilité, etc...) afin d'introduire l'algue issue d'algues marines. Pour la dernière étape, on s’intéressera en particulier à l'algue Chondrus crispus issue du milieu marin boulonnais.
  • Quel nombre minimal de couleurs pour que deux pays frontaliers n'aient pas la même couleur ? Lycée Beaupré, Haubourdin - 3e prix
    Autour de la question « Combien de couleur faut-il au minimum pour colorier n’importe quelle carte de géographie afin que deux pays avec une frontière commune n’aient pas la même couleur », ce projet vise en lien avec un chercheur, à mettre les élèves en situation de démarche scientifique : explorations, conjectures, premières justifications, démonstrations.
     
  • Le monde des robots Collège Notre-Dame des Anges / Saint-Amand les eaux
    Réalisation d'une étude scientifique sur le monde des robots dans la vie quotidienne. Mise en place d'un schéma d'expérimentation. Réalisation de robots autonomes en équipe.
     
  • Du vent à la batterie Collège Notre-Dame des Anges / Saint-Amand les eaux
    Construction d'une éolienne (réalisation des pales, du moyeu, de la poulie, du mât, du support, montage du moteur). Mise en place d'un schéma d'expérimentation. Réalisation de champs éoliens sous forme de maquettes d'expérimentation.
     
  • La grenouille et les nénuphars Collège Jean Jaurès / Vieux Condé - 2e prix
    Une grenouille saute sur des nénuphars disposés en ligne autour d'elle. Elle peut sauter d'un certain nombre de nénuphars vers la droite et d'un autre nombre de nénuphars vers la gauche. Pourra-t-elle atteindre tous les nénuphars ?
     
  • Pneu à économie d'énergie Collège Paul Verlaine / Béthune
    Les élèves vont découvrir comment est fabriqué un pneumatique de voiture puis ils vont progressivement essayer de comprendre la fonction de chaque partie. Ils vont ensuite réfléchir à ce qui fait dépenser de l'énergie dans un véhicule et comment un pneu peut limiter cette dépense. A la fin du projet, ils devront réaliser une maquette qui fait le bilan de leur recherches et qui apportent les conclusions sur le pneu à économie d’énergie.
     
  • La crevette pistolet et la sonoluminescence Lycée de Flandres / Hazebrouck - 1er prix
    Les élèves ont découvert le phénomène de sonoluminescence dans le domaine du vivant à travers la crevette pistolet. Elles ont ensuite cherché à comprendre comment à partir d’une onde ultrasonore, elles pouvaient produire une onde lumineuse. Pour cela, elles ont d’abord défini les ondes ultrasonores et les ondes lumineuses. Elles se sont ensuite concentrées sur le phénomène de cavitation pour enfin comprendre le phénomène de sonoluminescence. Elles souhaitent pouvoir observer ce phénomène avec les outils du lycée.

 

Troisième phase

La finale nationale aura lieu le 23 mai 2014 à Montpellier. Le jury du concours national est constitué de représentants des partenaires du concours national et d’enseignants chercheurs et chercheurs, choisis par la CDUS. Les mêmes modalités de soutenance des projets que pour le concours local sont appliquées.

 

Bilbiographie et sitographie

 

Mots-clés associés :
Contact
Benoît Patey, IEN-EG Mathématiques-Sciences
Mission Promotion des sciences